Home
Home > Les news >Parcours de Participants

Parcours de Participants

Voici 3 témoignages de participants ayant travaillé au cours du confinement

Maria

Maria a été accompagnée durant 24 mois par le PLIE sur Cenon. A son entrée sur le dispositif, Maria avait un niveau 3ème au Portugal et des expériences professionnelles dans différents secteurs d’activité.

Suite à un travail sur le projet professionnel avec sa référente, elle a suivi une action mobilité durant laquelle elle a préparé le code de la route.

Elle a ensuite très rapidement intégré une formation qualifiante d’Agent de restauration et obtenu le Titre Professionnel. Un mois après l’obtention de son diplôme, Maria a été embauchée en CDI, 130h /mois en qualité d’Assistante de Vie. Elle a continué son activité professionnelle durant le confinement, son employeur ayant mis en place tous les équipements nécessaires à la sécurité de son personnel (masques, blouses, gel…).

Son emploi sécurisé nous avons mis fin à son accompagnement.

Laurence

Laurence est une participante suivie par le PLIE sur la Commune d'Ambarès et Lagrave depuis Février 2018. Agée de 58 ans, elle s'est lancée dans le métier d'agent à domicile et occupe un emploi dans l'association A2S33 en CAE Parcours Emploi Compétences depuis juin 2019 ; contrat renouvelé pour 6 mois le 1er juin dernier.

Comme beaucoup de personnel du secteur de l'aide à domicile, Laurence a continué à travailler pendant la période de confinement et a accepté d'apporter son témoignage.

Elle déclare ainsi ne pas avoir eu d'inquiétude particulière ou démesurée pendant cette période qui a malgré tout vu une réorganisation de son travail. En effet, pour pallier l'absence de collègues, les prestations propres à l'entretien du cadre de vie ont été suspendues au profit des activités essentielles comme la préparation des repas, les courses.

De plus, équipée dès le départ en matériel (gel, gants, masques), Laurence indique que ce sont les bénéficiaires qui faisaient preuve d'inquiétudes plus qu'elle-même. Elle a trouvé effectivement les personnes inquiètes et a noté qu'elle a passé beaucoup de temps à rassurer, écouter et accompagner "psychologiquement" les personnes à traverser cette période durant laquelle elle a eu le sentiment d'être très attendue.

Laurence indique également que pendant cette période de confinement, son métier a pris encore plus de sens pour elle et qu'elle a vraiment ressenti l'utilité et l'aide apportée aux personnes et inversement. Laurence pense que les personnes ont pris conscience de l’importance de son métier et de leur dévouement au quotidien.

Félisa

Quand j’ai proposé à Felisa, participante du PLIE des Hauts de Garonne, suivie sur la Commune d’Ambarès et Lagrave depuis février 2017 d’apporter son témoignage pour la Newsletter du PLIE, c’est non sans un certain humour et un réel plaisir qu’elle a accepté, à en juger par le fait qu’elle a souhaité témoigner sous le pseudonyme de « Paule BISMUTH ».

Sens de l’humour et relation de confiance ont d’ailleurs toujours été à l’honneur dans l’accompagnement. Felisa exprime que « l’accompagnement proposé par la référente a été un vrai soutien, une présence continuelle et m’a aidé à mettre en valeur mes potentiels, la référente a été toujours un « révélateur ».

L’accompagnement de Felisa a commencé en Février 2017 et est en passe de se terminer sur le mois de juin 2020 par une sortie en emploi durable en CDI.

Felisa a eu besoin au départ de « faire le deuil » d’un travail qu’elle adorait, celui de commerçante ambulante sur les marchés mais dont elle ne vivait pas économiquement. Volontaire, désireuse d’accéder à un nouvel emploi dans lequel elle s’épanouirait et pourrait conserver « des relations avec l’autre », son parcours a été ponctué d’ateliers, d’actions PLIE, de formations et d’emplois de parcours.

Ces expériences comme son accès à la formation du CQP Négociation en Immobilier, ses emplois d’agent polyvalent de restauration chez Burger King ou de téléconseillère chez Télé Performance ou encore sa participation aux ateliers et actions du PLIE (CV, Aires de Mobilité, PSC1 ou Réussir ses entretiens d’embauche…) lui ont permis de se « tester », de se confronter à nouveau au monde du salariat pour le « ré apprivoiser » et au final avancer, et réfléchir sur ses souhaits.

Au fur et à mesure, Felisa a construit ses attentes d’un travail pour lequel elle voulait une « certaine capacité d’autonomie » et un « métier qui bouge, avec du changement » et ces étapes l’ont amenée à déposer une candidature sur une Préparation Opérationnelle à l’Emploi (POE) de Conductrice de Bus en Juillet 2019. Formation au permis D et à la FIMO Voyageurs qu’elle a validée avant de signer un CDI avec la Société TRANSDEV en Septembre 2019.

Felisa fait partie des personnels qui ont continué à travailler pendant la durée du confinement, se mettant au service des usagers, non sans crainte parfois mais avec un sens du service et de l’accueil dévoués.

Nous souhaitons une bonne continuation à Felisa.